• La bulle d'Op+lait

Si vous doublez la largeur, doublez-vous aussi le bien-être?

Véronique Boyer, étudiante M.Sc., Erika Edwards, étudiante M.Sc. (University of Tennessee) et Elsa Vasseur, professeure/chercheure (Université McGill) I Regroupement Op+Lait


L’équipe de notre laboratoire, celui d'Elsa Vasseur de la Chaire de recherche sur la vie durable des bovins laitiers (Université McGill), travaille actuellement avec les Producteurs laitiers du Canada sur l'initiative proAction® pour développer une série d'expériences, lesquelles fourniront des recommandations aux producteurs sur la conception des stalles de stabulation entravée. Ces expériences testeront différents aspects (largeur, longueur, position de la barre, longueur de la chaîne, etc.) de la stalle de stabulation pour voir comment ils affectent la vache et sa capacité à utiliser l’espace qui lui est alloué.


Véronique Boyer et Erika Edwards ont débuté leur projet le 5 juin 2017, se concentrant sur les différents mouvements des vaches dans des stalles de dimensions variées. Il y a 2 traitements appliqués dans le projet:

Fournir une simple largeur de stalle à la vache ou

Fournir une largeur de deux stalles, ce qui doublera l’espace alloué à la vache.



Nous avons recueilli des données relatives à la facilité de mouvement de la vache et à l'utilisation de son espace (position dans la stalle, facilité à se coucher et à se lever, nombre de contacts avec la stalle), production (volume de lait et composantes), logement (propreté et confort de l’espace), et finalement, mesures cliniques (blessures, boiterie, etc.).


Une nouvelle mesure liée au repos a été ajoutée à l'ensemble des variables déjà enregistrées, à savoir le temps de repos, le nombre de périodes de repos et la durée moyenne des périodes de repos. La nouvelle mesure consiste en l’évaluation des postures utilisées par la vache au repos. Une vache laitière passe de 12 à 14 heures par jour à se reposer, d’où l’importance de fournir un logement et un espace adéquats favorables au bien-être. Bien qu'il soit essentiel pour une vache de pouvoir se reposer, il peut également y avoir une certaine importance à accorder à la posture dans laquelle elle se trouve lorsqu'elle se repose.


On a déjà spéculé que la capacité d'une vache à se reposer dans certaines postures a un effet sur son confort et son bien-être. Par conséquent, une partie de ce projet se concentrera également sur les postures de repos d'une vache en fonction de la largeur de la stalle. Nous prévoyons que les vaches pourvues d'une stalle plus large, utiliseront cet espace supplémentaire afin de se reposer plus longuement, optant pour des postures de repos plus relaxantes.


Ces résultats nous permettront de fournir des recommandations aux producteurs en ce qui a trait à la largeur des stalles et définir quelles vaches pourraient avoir besoin de plus d'espace (c’est-à-dire vaches qui ont des besoins spéciaux, vaches plus âgées, etc.). En comprenant l’impact qu’a la grandeur de l’espace de stabulation sur la vache, nous pouvons améliorer sa facilité de mouvement à court terme et améliorer le logement, la production et la santé à long terme.


(Traduit de : http://cowlifemcgill.blogspot.ca/ )

Voyez un résumé de ce projet en 180 secondes


#Vasseur #Boyer #bienêtre #largeurstalle #vache #logement #inconfort #repos

10 vues
Faculté de médecine vétérinaire 3200 rue Sicotte
Saint-Hyacinthe (Qc) J2S 2M2

© 2015 Regroupement Op+lait

450.773.8521 poste 8619