Galactinnov : un réseau de recherche international au service d’une production laitière de qualité et durable

La convention du Réseau de recherche à l’international (2RI) GALACTINNOV a été signée le vendredi 7 mai, lors d’une réunion virtuelle à l’invitation de Marie-Josée Hébert, Vice-rectrice recherche, découverte, création et innovation à l’Université de Montréal et de Philippe Mauguin, Président directeur général d’INRAE. Cet événement de lancement s’est tenu en présence des représentants et scientifiques des huit partenaires du réseau franco-canadien : INRAE, l’institut Agro, l’Ecole Nationale Vétérinaire de Toulouse, l’Université de Tours en France et l’Université de Montréal, l’Université Laval, l’Université de Sherbrooke et l’Université McGill au Québec, Canada. 
Le réseau GALACTINNOV vient structurer une collaboration fructueuse entre un ensemble de dix unités de recherche sous tutelle des établissements français partenaires, et de quatre universités québécoises, regroupées au sein du regroupement « Op+lait ».

Logo_GALACTINNOV.png

La mission de Galactinnov 

L’objectif commun du réseau est une déclinaison des priorités scientifiques de tous les partenaires et aussi du Fonds de Recherche du Québec Nature et Technologie.

Les activités du réseau GALACTINNOV auront pour thématique la qualité du lait et des produits laitiers, la santé et le bien-être de la vache laitière, les pratiques d’élevage et les microbiotes associés au lait et produits laitiers. Le réseau GALACTINNOV aura pour objectif :

  • L'échange d'informations entre les membres du réseau par l’organisation de conférences, de séminaires, d’ateliers, d’écoles thématiques ou de réunions de travail sur le thème du réseau. ​

  • L’appui au processus de réflexion sur la mise en place et la réalisation de tout projet de recherche conjoint ultérieur sur le thème du réseau.

  • La coopération en matière d'information et de documentation scientifiques, notamment par l'échange de publications et de revues scientifiques sur le thème du Réseau.

  • La mise en œuvre d'éventuels échanges de chercheurs sur le thème du Réseau, y compris des chercheurs et des enseignants-chercheurs, des chercheurs post-doctorants, des doctorants et des étudiants niveau Master et des étudiants de premier cycle universitaire en stage de recherche.

  • La formation de jeunes chercheurs

A terme, ce réseau permettra d’accroître la visibilité des recherches menées au sein de INRAE et du regroupement Op+lait et de développer de nouvelles collaborations internationales en stimulant les approches multidisciplinaires.

1er Webinaire virtuel

1er Webinaire virtuel.png